secret mystique du safinatou nous tarbiya

Cependant il est important de comprendre que avec chaque sceau ou figure mystique il y’a des Rouhanes associés comme avec les noms qui sont comme des fréquences avec lesquels nous émettons un appel donc il est important de bien prononcer le nom parce que chaque centime d’erreur fausse l’adresse de l’appel ce qui entraine une erreur de destinataire , ce qui n’est pas sans danger alors favoriser Dans l’utilisation des Miftah zikr (Zikr d’ouverture avant le zikr principal) pour se protéger d’un inconnu x que vous appelez c’est pour cela il est recommandé de demander l’autorisation d’un maitre avant de le travailler oui quelque fois parce que les Grand secret ne sont jamais public il y’a toujours un code que seul un maitre avisé peut décrypter est vous donner mais c’est important l’autorisation parce que en Asrar les secrets sont écrits de façon codé ou incomplète, ceci est fait exprès pour que cela ne soit pas à la portée de n’importe qui il faut protéger l’intégrité et la valeur des secrets

Comme pour le sceau de Souleymane qui sert à bien pour la protection contre toutes entités maléfiques. Les figures du safinatou nouh sont à utiliser avec délicatesse. celui qui l’utilise mal peut s’y enfermer et réduire ses chances à zéro . il est généralement considéré de faire le tarbiya d’un nom avant d’entrer dans ses séries de zikr ; le tarbiya c’est le fait de s’habituer à la prononciation d’un nom d’habituer son corps et son esprit à un ismou un certain nombre de temps qui est le plus souvent indéfini . C’est un Temps durant lequel vous ferai les zikr durant un nombre de jour X soit( matin et/ou soir) .Selon les configurations du noms , il est conseillé durant le tarbiya de se limiter à ces 3 chiffres clefs 66,70 ou 313 . il se peut que le nom par lui-même possède son chiffre clefs  ou sa voie de tarbiya spécifique  écris dans un manuscrit ( kayfiyat) .Ces procédés mystiques sont approuvé par un savant l’ayant pratiqué et connaissant le nom de fond en comble il écrit en manuscrit les secrets qui lui ont été révélé par rapport à un nom ( ou chiklou/figure ) , nous retrouvons le plus souvent dans ces documents l’ensemble des chiffres clefs du nom , ses utilités de ses précédés mystiques ses khodam et ses rouhanes associés . Certains même plus optimisé voire approfondie que d’autres donnent en détails les sadaqas ; les heures les prières(nawafil) et des procédés mystiques plus pointus pour avoir un résultat instantané ou rapide.

C’est pour cela que les documents écris par les grands érudits de l’Asrar suscitent convoitise, car les recettes sont optimisées et déjà testé et approuvé.

 Lorsque l’on connait la configuration des carrés le sens des versets et les attribues des noms on peut avoir la recette à chaque problème, mais seulement si l’initié connait les configurations obligatoires. 

Mais il est plus avisé d’avoir une voie déjà tracé par un érudit (ou expert en la matière) qui par sa pratique ou par la voie de la révélation à déjà obtenu les faveurs du nom et que par sa propre lumière il délivre une voie authentique et sans danger. Les sciences comme celle du safinatoul nouh font partie d’une branche de l’Asrar diverse et très ancienne et qui est passé par l’époque de plusieurs prophètes. Un maitre soufi m’avait dit que ‘’si tous les livres de Assa Moussa étaient brulés je pourrais de mon vivant la ressusciter cette science’’. Je tire donc ces informations de nombreuses recherches non orientées sur une seule personne ou une seule voie mais par diverses sources surtout de manuscrits anciens. 

Donc il a été permis de découvrir une porte qui est très importante dans la pratique de Assa Moussa , comme nous l’avons aussi découvert dans les manuscrits de Ghazzali .

Dans un manuscrit de Ghazali nous avons découvert qu’il ne s’agissait pas juste de calculer les poids numériques et de procéder juste à une distribution des sommes numériques .La pratique du moussalass  va plus loin , il faut savoir que chaque porte ou œil du carré moussalass est lié à un rouhani , avec lequel il faut sympathiser en récitant son nom afin  d’obtenir le moustajab par ceux-là. Chaque porte est  rattaché à un ismou rouhani qui mène au rouhani. Lui-même mais est lié aussi à un asma housna . L’ensemble de ces noms doivent être pratiqué selon une voie bien précise pendant 9jours et un signe est indispensable durant ces jours pour avoir validé le tarbiya , c’est après avoir validé ce travail que le moussalass devient opérationnel au sujet qui le pratique .

Pour le safinatul nouh aussi des nom liés à cette science des figures  et une même voie de Tarbiya presque semblable à la voie du Moussalass est indispensable en premier avant de passer à l’utilisation des figure (dit CHIKLOU) , le tarbiya est essentiel avec tout nom avant de plonger dans les pratiques de celui-ci, si un résultat rapide ou instantané est escompté 

3 thoughts on “secret mystique du safinatou nous tarbiya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *